Vous devez accepter l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de notre site Internet. Pour en savoir plus cliquez ici.

circumCompiègne et son agglomération

PLUiH



Le PLU intercommunal
valant Programme Local de l'Habitat

Construisons ensemble l’agglo de demain

Le 7 février 2019, le projet de Plan Local d’Urbanisme Intercommunal a été arrêté à l’unanimité par le Conseil d’Agglomération de la Région de Compiègne.

Document intégrant le Programme Local de l’Habitat, le PLUiH est un document de planification territoriale élaboré à l’échelle des 22 communes de l’ARC.
Il permet de planifier et d’organiser l’aménagement du territoire de manière cohérente, pour répondre aux besoins des habitants et des entreprises, permettre le développement local, tout en respectant l’environnement. Il permet également de garantir une gestion économe des sols et de lutter contre l’étalement urbain.

Téléchargement

Les thèmes abordés par le PLUiH

  • La démographie
  • Le logement
  • Les déplacements

  • L’urbanisation
  • L’économie
  • Le commerce

  • L’environnement
  • Les espaces agricoles
  • Le tourisme

À partir de janvier 2020, le PLUiH remplacera les Plans d’Urbanisme Locaux et les Plans d’Occupation des Sols des communes de l’ARC.
Ce document est majeur pour chacune des communes de l’ARC et pour chacun de ses habitants. Le PLUiH s’impose à tous ; habitants, chefs d’entreprise et administrations pour les 10 ans à venir.

Sur la politique de l’habitat

Le PLUi intègre désormais le Programme Local de l’Habitat (PLH) qui définit les actions à mener en matière de logement, de construction, de mixité sociale et de rénovation de l’habitat. Pour une hypothèse raisonnable de + 0,5 % de population par an, l’ARC doit produire 500 logements annuellement (300 logements par an actuellement). L’essentiel de ces logements seront réalisés dans la partie centrale : Compiègne (quartier des Sablons et quartier gare), Margny-lès-Compiègne (quartier gare et la Prairie II), Jaux, Venette (la Prairie II), Clairoix et dans les pôles relais, c’est-à-dire les communes de Choisy-au-Bac, Le Meux, La Croix Saint Ouen, Saint-Sauveur, Verberie (quartier gare), Béthisy-Saint-Pierre.

Hypothèse : + 0,5 % de population par an

Population des ménages
2015 : 79 200 habitants
2029 : 85 500 habitants
2015 : 2,16 personnes / logement
2029 : 2 personnes / logement


--> Besoin de produire 500 logements par an

Sur le développement de l’économie et de l’emploi

Autre axe majeur de développement de l’ARC, le secteur économique. Depuis 30 ans l’intercommunalité a comme principale activité de développer les zones à vocation économique. Pour continuer à permettre l’installation d’entreprises sur le territoire, l’ARC prévoit plusieurs secteurs d’aménagement.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’extensions des zones économiques déjà existantes comme le Bois de Plaisance. L’objectif est de renforcer les pôles d’emplois et d’anticiper la restructuration de certaines zones vieillissantes comme la zone commerciale de Jaux/Venette. Ces zones permettent notamment l’accueil d’activités qui nécessitent de grandes surfaces ou dont l’activité ne peut se dérouler à proximité des quartiers résidentiels.

Sur la protection de l’environnement

Le PLUiH prévoit des mesures de protection et de mise en valeur du patrimoine environnemental. Ainsi la constructibilité est fortement limitée dans les espaces naturels, le règlement prévoit la protection d’espaces boisés et des lisières tout comme des zones humides qui sont le refuge de nombreuses espèces. Toutes les nouvelles opérations d’urbanisme seront aussi largement plantées d’essences locales.
Enfin, des aménagements sont prévus pour les berges, les voies vertes et les abords des villages. Un maillage du territoire par les pistes cyclables et les chemins de randonnées (GR) est également prévu.

Les orientations en vidéo