Démarches en ligne
Publié le 23 septembre 2019

La cour d’honneur

Le programme « Cour d’honneur » porté par l’ADIM Nord Picardie offre la perspective d’un lieu de vie très complet avec 4 commerces, une brasserie est envisagée, qui viendront animer le quartier en rez-de-chaussée, des bureaux prestigieux en rez-de-chaussée et R+1 et 18 logements R+2. Cette réalisation dont la livraison est prévue courant 2020, conservera l’aspect patrimonial qui fait l’identité de ce site de 4,5 hectares.

Le bâtiment accueillera notamment les futurs bureaux de la Société de Projet du Canal Seine Nord. Les atouts du programme de la Cour d’honneur ont contribué à séduire les décideurs de la Société du Canal Seine-Nord Europe qui ont retenu une implantation à Compiègne plutôt qu’à Arras, Amiens, Noyon ou Cambrai. L’Agglomération de la Région de Compiègne a pu faire valoir un espace tertiaire adapté et bénéficiant d’une localisation exceptionnelle à côté d’un quai d’embarquement, à 10 minutes à pied de la gare et en cœur d’agglomération. C’est une très belle reconnaissance pour ce programme et pour la reconversion du site.

Les Lucarnes

De l’autre côté de la Cour d’honneur, la résidence « Les Lucarnes » accueille d’ores et déjà un laboratoire d’analyses médicales et des professions libérales (ostéopathe, podologue, infirmières…). 8 appartements ont été livrés fin 2018. Des travaux sont actuellement en cours sur le bâtiment qui longe la rue de l’Arquebuse pour aménager d’ici la fin de l’année 2019 1 000 m2 de locaux tertiaires et 6 à 8 logements.

La Cour d’Eylau

Ce programme Eiffage se décompose en une partie restauration de 87 logements et une partie neuve de 48 logements. La livraison est prévue début 2020 pour ce programme très qualitatif mais complexe compte-tenu de l’aspect patrimonial des bâtiments.

La Cour d’Orléans

Le programme immobilier Linkcity comprend : une résidence pour seniors avec services de 92 logements, 79 logements en accession, un parking privé de 116 places en sous-sol, deux commerces ainsi que les aménagements extérieurs de la Cour d'Orléans. Les travaux ont débuté et devraient se terminer à l’été 2021.

Le futur Musée de la Figurine

Le Musée de la Figurine, installé depuis le début des années 1980 au premier étage de l’ancien hôtel de la Cloche attenant à l’hôtel de ville, possède une collection de 155 000 pièces. Trop à l’étroit dans les locaux actuels, un nouveau musée dédié au monde de la figurine historique prendra place, à terme, sur le site de l’ancienne École d’état-major. Dans sa nouvelle configuration, il présentera un parcours entièrement rénové et intégrant les nouvelles ressources de médiation du numérique et de la réalité augmentée. Aujourd’hui, les services procèdent à la deuxième phase du chantier des collections, étape indispensable avant le déménagement.

L’ancienne infirmerie

Dans ce secteur près de la Porte Chapelle, le bâtiment donnant rue d’Ulm sera démoli à l’automne après avoir réalisé des travaux de désamiantage. L’autre bâtiment accueillera prochainement un cabinet d’avocats.

La salle de boxe

Une salle de 500 m2 a été aménagée dans un ancien préau où l’armée  entreposait ses autocars. Cet équipement de qualité très apprécié par les 400 licenciés du club de boxe, complète ainsi l’ensemble sportif du quartier déjà constitué du gymnase Bourcier, de la salle du Manège et du gymnase Ferdinand Bac.