Démarches en ligne

Les faits

La consommation de plastique a été multipliée par vingt dans le monde au cours des cinquante dernières années. Aujourd’hui, 6 % de la production de pétrole à l’échelle mondiale est utilisée pour produire du plastique. On estime que ce chiffre sera de 20 % en 2050. Moins de 20 % des 9 milliards de tonnes de plastiques produits à ce jour dans le monde sont recyclés ou incinérés (seulement 22 % en France, l’un des taux les plus faibles d’Europe), le reste continuant de s’amonceler sur les sites d’enfouissement et se répandant dans le milieu naturel où il mettra des milliers d’années à se dégrader.

Que dit la loi

La Ville de Compiègne démarre ses actions par ses propres services. Ainsi, la collectivité va supprimer les gobelets plastiques et les bouteilles d’eau en plastique en procédant à la modification des distributeurs de boissons pour qu’ils puissent accepter les tasses et les gobelets réutilisables. La ville va également doter chaque agent de bouteilles isothermes qu’ils pourront ainsi utiliser sur leur lieu de travail en lieu et place des bouteilles et gobelets.
Par ailleurs, la collectivité sera attentive lors de l’analyse des marchés publics à la prise en compte des critères favorisant la démarche zéro plastique de ses partenaires. Pour aller plus loin dans cette démarche zéro plastique, la Ville de Compiègne a pour ambition d’étendre cet engagement civique, responsable et durable aux opérateurs suivants :

  • les organisateurs d’évènements et manifestations se déroulant sur le domaine public communal,
  • les restaurateurs exploitant des terrasses sur le domaine public,
  • les partenaires associatifs ayant un lien contractuel avec la Mairie (associations subventionnées et associations bénéficiant d’une mise à disposition de locaux ou d’équipements communaux à titre récurrent ou ponctuel, dans le cadre de manifestations par exemple).

Ce qui a déjà été fait

Depuis plusieurs années déjà, le service développement durable œuvre pour une démarche responsable pour les générations futures. Des opérations de sensibilisation ont lieu régulièrement.
Des gourdes en inox ont été distribuées lors du noël des enfants des écoles primaires de Compiègne.
Des goodies « développement durable » sont donnés à l’issue des interventions des messagères du tri sur l’ensemble des communes de l’agglomération :

  • Jeux en bois.
  • Pailles en inox.
  • Brosses à dents en bois.
  • Poubelles de voiture avec textes de sensibilisation.
  • Couverts en paille de blé.

La charte Zéro Plastique

Une charte « Compiègne, zéro plastique » va être élaborée à la suite du conseil municipal du 25 juin 2021 et ses partenaires seront invités à signer cette charte qui les engagera à respecter différentes dispositions, comme par exemple :

 

  • supprimer la vaisselle en plastique à usage unique au sein des locaux, équipements et espaces mis à disposition par la commune, qu’il s’agisse de la  pratique de leurs activités ou dans le cadre des évènements et manifestations qu’ils organisent,
  • supprimer l’usage, la vente et la mise à disposition des bouteilles d’eau en plastique, sauf contrainte technique dûment justifiée et argumentée,
  • sensibiliser leurs salariés, dirigeants, membres, adhérents, licenciés, prestataires, clients et usagers à réduire l’utilisation du plastique,
  • dans le cadre de leur rapport annuel d’activités, rendre compte à la collectivité de la démarche zéro plastique ainsi engagée.

Les signataires de la charte s’exposent à des sanctions en cas de non-respect des engagements susmentionnés. Une concertation va s’ouvrir avec ces partenaires professionnels et associations, pour la mise au point de la charte zéro plastique et l’analyse de sa mise en œuvre.

« ANEKO » une association qui nous veut du bien

La ville de Compiègne soutient toutes les bonnes initiatives. Dans ce cadre une subvention de 5 000 € va être attribuée à la toute récente association ANEKO présidée par Anne Silberstein.
ANEKO va développer sur Compiègne son concept de consignes pour remplacer progressivement les emballages à vocation unique par des boîtes en verre réutilisables.
L’association va cibler en priorité les professionnels de la restauration. Avec la crise du Covid, les ventes à emporter se sont développées. Il s’agit alors d’enrayer le cycle infernal de l’emballage jetable au profit d’un emballage réutilisable.
Le concept tient en 3 étapes :

  • Commandez

Vous commandez un repas à emporter chez l’un des restaurants ou commerces partenaires du réseau “En boîte le plat”. En échange d’une « caution » de 3 €, vous êtes servis dans une boîte en verre consignée au lieu du contenant jetable classique.

  • Mangez

C’est le plus simple ! Dégustez cette expérience écologique et soyez fier de votre démarche.

  • Ramenez

Il vous suffit de rapporter votre boîte rincée chez l’un des commerces du réseau « En boîte le plat » pour récupérer votre « caution » (la consigne). L’équipe et vos commerces préférés s’occupent du reste (lavage, séchage) et la boîte repart pour un tour !

Contact ANEKO

Site internet

Facebook