Démarches en ligne

Cheminant au travers de la forêt, de Compiègne à Pierrefonds, entre villages forestiers et vestiges Gallo-romain, le visiteur trouvera des dessins permettant de comprendre l'évolution de l'architecture et de paysages largement façonnés par le pouvoir religieux, les séjours royaux et impériaux. Ces réalisations, parfois d'architectes prestigieux, expriment ici le style d'une époque et mettent à profit la pierre sortie du sous-sol et le bois extrait de la forêt.

Les dessins que Francis Martinuzzi nous propose ont été exécutés pour le livre, De Compiègne à Pierrefonds, architectures monumentales et singulières composé avec la complicité de François Callais, Eric Blanchegorge et Nathalie Mathian.

Reliant le présent et l'histoire, ces dessins, réalisés à partir de l'état actuel, de sources graphiques et d'archives, permettent de restituer et resituer les projets non réalisés ou disparus. Mis à jour, recomposés en planches didactiques, ils rendent lisibles et compréhensibles les transformations des espaces au fil du temps.

En regard de ces vues scénographiques et perspectives aquarellées, sont présentés des gravures et dessins originaux des collections des musées, des bibliothèques et des archives de Compiègne. On admirera notamment les planches aquarellées de Eugène Viollet-le-Duc pour l'hôtel de ville de Compiègne et le château de Pierrefonds et les relevés de Jean-Antoine François Léré qui fut chargé en 1819 d'une mission de recherche sur les monuments du département.

Parallèlement à ce travail sur les lieux parcourus à bicyclette dans sa jeunesse et qu'il croyait familiers, Francis Martinuzzi nous présente un travail plus récent  de peintures, indissociables de l'architecture.

À l'écoute de la feuille de papier, pliée, découpée, il imagine alors des abstractions géométriques et des espaces où faire vibrer la lumière, capter un modelé à son passage et ainsi rendre visible ce qui ne l'était pas.

«  Écoutez voir » notre patrimoine !

Le vernissage aura lieu le vendredi 2 juillet à 17h.

A l’occasion de la Nuit de musées, samedi 3 juillet, l’artiste sera présent et commentera son exposition, de 19h à minuit, au gré des rencontres. Des intermèdes musicaux, dans un programme Marin Marais et les folies humaines, avec clavecin et viole de gambe offriront aux visiteurs, de 20h à 22h, des correspondances inédites. Ronald Martin Alonso, viole de gambe ; Thomas Soltani, clavecin.

Entrée libre

Date(s) pour cet événement

Du 3 juillet 2021 à 14h00 au 19 septembre 2021 à 18h00