Démarches en ligne

Un enjeu de sécurité

À 30 km/h, les accidents sont moins fréquents. Le champ de vision du conducteur est élargi, la distance de freinage raccourcie de moitié, et l’énergie cinétique du véhicule, donc la violence des chocs, beaucoup plus basse. La baisse de la vitesse de circulation est d’abord un enjeu de sécurité routière. Par ailleurs, la limitation à 30km/h ne cause pas de congestion, car la réduction des distances entre les véhicules permet de conserver le débit de la voirie. L’effet sur les temps de trajet est minime.

La vitesse réduite des véhicules motorisés rend l’espace urbain plus confortable pour les piétons et les cyclistes. Le centre-ville de Compiègne s’y prête particulièrement, par la physionomie de ses rues étroites.

La limitation à 30km/h ne cause pas de congestion supplémentaire, car la réduction des distances entre les véhicules permet de conserver le débit de la voirie. Le code de la route ne change pas et toutes les règles de circulation continuent à s’appliquer. Ce mode de fonctionnement repose sur le respect du principe de prudence par tous les utilisateurs.

Une ville plus confortable pour tous

La zone 30 a pour objectif d’amener les automobilistes à adopter une conduite douce, avec moins d’accélérations et de freinages. Le trafic devient moins bruyant
et moins stressant. L’environnement urbain est plus agréable pour les riverains, pour les passants et pour les commerçants.

La zone 30 sera mise en place dans le centre-ville dès janvier 2021. En fonction du retour d’expérience, et en concertation avec les habitants, notamment par l’intermédiaire des Comités d’Intérêt Locaux de Quartiers (CILQ), un élargissement de cette mesure de réduction de la vitesse pourra être envisagée dans d’autres quartiers.

Cartographie de la zone 30 à Compiègne

Des sas vélo aux feux tricolores

Quatre carrefours par mois seront réaménagés par les services de la ville avec des « sas vélo », à partir de janvier 2021. Il s’agit de marquage au sol priorisant les cyclistes en tête de carrefours à feu tricolore. Ce type d’aménagement permet d’affirmer la place du cycliste dans la circulation. Le cycliste est positionné devant les véhicules, il démarre devant les voitures, ce qui lui donne une meilleure visibilité et sécurise sa position au passage des feux au vert.

Sas vélos

Cédez-le-passage cyclistes

Cette disposition du code de la route permet au vélo le dégagement immédiat à droite, après avoir cédé le passage, même si le feu tricolore est au rouge, sur les intersections qui s’y prêtent. Les panneaux ad’hoc seront installés dans le même rythme que le marquage des sas.

Le tourne à droite au feu rouge sera autorisé aux cyclistes

Le double sens cyclable

Depuis 2015 le code de la route prévoit la mise en double sens cyclable des sens uniques situés en zone 30, sous réserve de faisabilité.
Dans les rues qui s’y prêtent, cette disposition réglementaire est favorable à l’ensemble des usagers :

  • Pour les vélos, la possibilité d’itinéraires plus courts et moins fréquentés, et une réduction relative du risque d’accident. Le risque de collision frontale d’un vélo et d’une voiture est quasiment nul et les cyclistes échappent largement au risque lié à l’ouverture des portières des véhicules stationnés.
  • Pour tous les autres usagers, une réduction de la vitesse moyenne de la circulation, qui donne une meilleure sécurité.

Les études scientifiques ont établi que le double sens cyclable a un effet positif sur la sécurité de l’ensemble des usagers même si le ressenti à la mise en place du dispositif peut être à l’opposé. Le double sens cyclable amène les conducteurs à une plus grande vigilance, qui peut être inconfortable mais qui bénéficie à la sécurité de tous.

Pour permettre à tous les usagers, et aux riverains, de s’approprier la mise en place du double-sens cyclable, il sera procédé à une phase pédagogique sur quelques rues jusqu’en juin. La ville mettra en place des signalétiques adaptées au niveau des intersections de rues à l’essai. Les rues en double-sens cyclable à partir de janvier 2021 :

• Rue du Change
• Rue des Boucheries
• Rue du Président Sorel
• Rue des Domeliers, entre la rue du Président Sorel
et la place de l’ancien hôpital
• Rue Pasteur

Le retour d’expérience de la phase pédagogique permettra d’envisager la mise en place progressive de double sens cyclables plus nombreux, à partir de juin 2021.

Cartographie des rues en double sens cyclables

Le plan vélo de Compiègne et son agglomération En savoir plus
Louez votre vélo TIC En savoir plus