Démarches en ligne

Les aménagements cyclables : une voirie pour tous !

En dehors des zones de circulation apaisée (zone piétonne, zone 30, etc.) et sur les recommandations du Centre d'Études et d'expertise sur les Risques, l'Environnement, la Mobilité et l'Aménagement (Cérema),  plusieurs types d'aménagements sont prévus dans le Plan Vélo de l'Agglomération de la Région de Compiègne :

  • La voie verte.
  • La piste cyclable.
  • La bande cyclable.
  • Le double-sens cyclable.
  • La chaussée à voie centrale banalisée.
  • Le jalonnement de position.

La voie verte

Principes à rechercher :

  • Indépendance, autonomie par rapport au réseau routier.
  • Faibles croisements avec le réseau routier et les accès riverains.
  • Absence d’usage automobile.
  • Dimensions et revêtements en fonction des usages attendus (largeur 3m mini recommandée).
  • Revêtement adapté à la circulation des Personnes à Mobilité Réduite.
  • Accessible aux cavaliers éventuellement.

Plan vélo de l'ARC : voie verte

La piste cyclable

Principes à rechercher :

  • Éloignée de la chaussée : généralement bidirectionnelle avec cheminement le piéton en parallèle.
  • Contigüe à la chaussée : séparée de la chaussée par un séparateur plus ou moins large. Elle peut être unidirectionnelle ou bidirectionnelle.
  • Largeur recommandée pour la piste unidirectionnelle : 2m.
  • Largeur recommandée pour la piste bidirectionnelle : 3m.
  • Piste intercalée entre le stationnement et la chaussée : séparée par îlot longitudinal borduré ou simplement marqué d’environ 50cm de largeur.

Plan vélo de l'ARC : piste cyclable

La bande cyclable

Principes à rechercher :

  • Délimitée sur la chaussée par une bande discontinue ou exceptionnellement continue (masque visibilité, virage).
  • Marquage environ tous les 50m en ville complété au droit des entrées des riverains.
  • Largeur recommandée : 1,50m. Pour le passage d’obstacle ponctuel, on évitera de descendre en-dessous de 1,00m hors marquage.
  • Il est souhaitable de réserver une surlargeur de 50cm ou un espace tampon  lorsque la bande longe des places de stationnement.
  • Chicanes : lors de l’aménagement de chicanes, il est préférable d’aménager un ilot de protection, idem pour les courbes prononcées.

Plan vélo de l'ARC : bande cyclable

Le Double-Sens Cyclable

Principes à rechercher :

  • Dans la majorité des voies limitées à 50 km/h, la mise à double-sens cyclable se traduit par une séparation des modes, pour le sens général et pour le sens réservé aux vélos.
  • Il convient d’être vigilant, lors de la mise en service de la nouvelle exploitation de la rue, à la perception et à la prise en compte du double-sens cyclable par les conducteurs débouchant depuis les voies sécantes. Dans certains cas, le marquage ou la confection d’îlots en entrée et sortie peut améliorer la gestion des mouvements tournants en augmentant la lisibilité.

Plan vélo de l'ARC : double sens cyclable

La Chaussée à Voie Centrale Banalisée

Il s’agit d’une chaussée étroite sans marquage axial pourvue de lignes de rives revêtue sur les accotements d’1,50m minimum. Cet aménagement doit faire l’objet d’expérimentation avant son implantation définitive.

Principes à rechercher :

  • En usage sur des portions où les aménagements cyclables ne sont pas possibles (faible largeur).
  • Pour matérialiser la présence des vélos de manière plus significative qu’avec du jalon.

Usage :

  1. Sur des sections entre 50 et 70km/h jusqu’à 5000 véhicules par jour.
  2. Pour rétablir une continuité entre deux voiries pourvues d’aménagements cyclables sur une courte portion.
  3. Pour maintenir un double-sens de circulation et une vitesse supérieure à 30km/h.

Plan vélo de l'ARC : Chaussée à voie centrale banalisée

Le jalonnement de position ou marquage de trajectoire

Suite à la parution du décret du 2 juillet 2015, il est possible, en section courante, de matérialiser une trajectoire cycliste éloignée du bord droit de la chaussée.

Cette matérialisation s’effectue sous forme de chevrons + flèches. Elle peut être utilisée par exemple en rue étroite pour légitimer un positionnement central du cycliste et encourager ainsi le conducteur à respecter l’interdiction de dépassement (écart 1m).

Plan vélo de l'ARC : jalonnement de position

Sécuriser les accès vélos

Sur chacun des itinéraires proposés par l’Agglomération de la Région de Compiègne, sera systématiquement traitée la mise en œuvre :

  • de traversées sécurisées aux intersections dangereuses (matérialisation au sol et signalétiques routières en amont et au niveau des intersections),
  • la mise en place de SAS vélos et de « Cédez le passage, tourne-à-droite » pour les vélos aux carrefours à feux.

La sécurisation des traversées

En fonction des aménagements, la sécurisation des intersections dangereuses sera renforcée par la matérialisation au sol et la signalisation routière.

Plan vélo de l'ARC : sécurisation des traversée

    Carrefours à feux

    Chaque carrefour à feux sur un itinéraire intégrera la mise en œuvre de SAS Vélo et Cédez-le-Passage au feu

    Les expérimentations par feux menées par les villes de Strasbourg et Bordeaux, dans le cadre d’une autorisation de la Délégation à la Sécurité Routière, et l'évaluation du dispositif par panonceau à Nantes ont permis de mettre en lumière les résultats suivants :

    • Absence d’accident lié à l’autorisation accordée au cycliste de tourner à droite au feu rouge.
    • Aucune incidence négative sur le respect du feu pour les autres mouvements ou aux autres carrefours.
    • Des pratiques cyclistes jusque-là erratiques mieux canalisées.
    • Des cyclistes qui restent sur la chaussée et qui ne coupent plus par le trottoir pour éviter le feu.

    Plan vélo de l'ARC : carrefours à feux

    Le plan vélo de Compiègne et son agglomération En savoir plus
    La concertation En savoir plus