Démarches en ligne

Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Compiègne

Le musée est né de la générosité du mécène local Antoine Vivenel. Entrepreneur et architecte, il fit fortune à Paris sous le règne de Louis-Philippe. Il rassembla une importante collection, de l'Antiquité classique à la Renaissance. En 1839, il décida d'offrir la totalité de ce patrimoine à sa ville natale.

Le musée d'un collectionneur pédagogue

Le musée Antoine Vivenel est abrité depuis 1952 dans l'ancien hôtel de Songeons, construit à l'époque du Directoire, à la fin du XVIIIe siècle. Cet édifice a été bâti sur les vestiges du couvent des Jacobins élevé par le roi Saint-Louis (1214 - 1270), à proximité du château capétien dont le donjon du XIIe siècle subsiste encore en partie, à proximité de l'Oise.

Antoine Vivenel est à l’origine de l’essentiel de l’actuelle collection de beaux-arts du musée. Ces œuvres racontent le musée d’un collectionneur pédagogue, qui s’est attaché à constituer des ensembles esthétiques mais également à visée prioritairement éducative, principalement à destination des élèves artisans, cherchant à offrir à la jeunesse de sa ville natale les supports d’une enseignement dont il n’avait pu profiter lui-même.

Certaines collections ou œuvres isolées, fruits de l’intérêt et de la générosité de multiples donateurs sont venues enrichir le musée dans l’esprit de la collection initiale. Pierre Charles Marie Sauvage, architecte et « élève » d’Antoine Vivenel, Alexandre Sorel, le baron Alphonse de Rothschild, le marquis de Thuisy et Marcel Hémery comptent parmi ces généreux donateurs. Au XXe siècle, les collections se sont diversifiées également du fait des politiques d’acquisition menées par les conservateurs successifs du musée et des dépôts d’archéologie régionale notamment jusque dans les années 1970.

Collections d'art asiatique

En 2018, le musée Antoine Vivenel a inauguré une salle consacrée aux collections d’art asiatique. Les visiteurs peuvent y découvrir une sélection des plus belles œuvres originaires du Japon, de la Chine, de l’Inde, de Birmanie et d’Iran : objets d’art décoratif, dessins, sculptures, armes, masques du théâtre Nô, etc…. Ces objets datant du XVIIe siècle au XIXe siècle ont été réunis et légués au musée par Antoine Vivenel mais aussi par le marquis de Thuisy, un collectionneur originaire de Compiègne.

Musée Antoine Vivenel
2 rue d’Austerlitz, 60200 Compiègne
Téléphone : 03 44 20 26 04
Site internet

Musée du cloître Saint-Corneille En savoir plus
Musée de la Figurine historique En savoir plus
Mémorial de l'internement et de la déportation En savoir plus