Démarches en ligne

Le Pôle Métropolitain de l’Oise a pour vocation de porter des projets majeurs s’inscrivant dans les priorités régionales, il porte également l’ambition d’être un territoire d’innovation et d’industrie.

Il a pour objectif principal :

  1. D’accompagner les mutations industrielles
  2. De développer un environnement favorable aux entreprises et à leurs salariés
  3. De soutenir l’innovation et le développement de nouvelles filières
  4. De valoriser ensemble l’image de territoire d’innovation et d’industrie

Le mercredi 16 janvier 2019, Philippe Marini, président de l'Agglomération de la Région de Compiègne, a été élu Président du PMO pour une année, succédant alors à Jean-Claude Villemain, président de l'Agglomération Creil Sud Oise.

Les trois agglomérations du pôle métropolitain se sont données cette année pour ambition de travailler sur les projets suivants :

1 - Étude « conseil en stratégie et communication » avec l’organisation d‘un événementiel

Le pôle métropolitain de l’Oise s’engage dans une stratégique de communication qui lui permettra de s’afficher comme espace privilégié de domaines d’excellence. La stratégie de communication a donc pour objectif de mettre en valeur l’ensemble des atouts du territoire afin de renforcer son attractivité.

Une étude en conseil en stratégie et communication va être lancée pour identifier une ou plusieurs thématiques, que le territoire pourrait mettre en avant comme spécialité(s) et ainsi :

  • disposer de données concrètes et d’une analyse sur les points forts de son territoire en recherche, formation et activité économique,
  • identifier les partenaires et les challengers potentiels dans un rayon de 400 km sur les pôles de compétences existants ou en projet,
  • obtenir des préconisations quant à son positionnement stratégique et de communication.

Cette étude serait suivie par l’organisation d’un événement mi-2019 permettant de promouvoir l’identité « R&D » du PMO, en affirmant sa volonté de développement économique par l’innovation. Le budget prévisionnel de cette étude et de son évènement est estimé à 60 000€ TTC avec une demande de subvention à la Région au titre de de l’ingénierie au taux maximum.

2 -  Territoire d’industrie : mise en œuvre

L’État a labellisé 124 Territoires d’Industrie fin novembre 2018. Le Beauvaisis, le Compiégnois et le Creillois en font partie. Une enveloppe de 1.3 Milliards d’euros est annoncée pour les 124 territoires. Il s’agit d’une redistribution de crédits, prioritairement fléchés vers les territoires labélisés. Cette enveloppe permet de financer 17 mesures (« panier de services »), répondant aux 4 enjeux majeurs des territoires d’industrie : recrutement et formation, innovation, attractivité des territoires et de l’industrie et simplification.

Durant les premiers mois de 2019, nos trois territoires vont donc travailler en concertation, à l’élaboration de leur projet de développement industriel territorial, afin de pouvoir contractualiser avec l’État d’ici le printemps 2019.

3 -  Opérations des agglomérations présentées à la PRADET

Par délibération en date du 16 octobre 2018, le conseil syndical du pôle métropolitain de l’Oise a émis un avis favorable sur les opérations des trois agglomérations à présenter à la PRADET pour la programmation 2019. Le PMO poursuivra en 2019 cette politique de soutien aux dossiers des trois agglomérations éligibles au fonds d’appui aux dynamiques métropolitaines. Pour rappel, voici ces opérations : 

4 -  L’incubateur-Accélérateur ITerra

L’incubateur-Accélérateur ITerra  « bio-économie, innovation agricole et territoire durable et connecté » sera créé dans les premières semaines de 2019. Il a vocation à accompagner la création et le développement d’entreprises innovantes sur ces thématiques d’innovation agricole. Les membres fondateurs sont les deux agglomérations de Beauvais et de Compiègne, l’UTC et UniLaSalle, la SAS PIVERT et le pôle d’excellence en innovation agricole en création. Cet incubateur est le résultat de notre candidature à un appel à projet régional visant à mailler le territoire de parcs d’innovation. ITerra sera financé par le Conseil régional (140 000 €), les deux agglomérations (120 000€ au total), et des fonds privés. Il sera implanté sur deux sites : l’un à Beauvais, l’autre à Compiègne.

5 -  Projet de méthanisation à partir d’algues

UniLaSalle, l’UTC et GRT Gaz travaillent sur un projet de création de plate-forme expérimentale de bio-méthanisation à partir de culture d’algues. Ce dossier est emblématique des collaborations qui se développent actuellement dans le cadre du Pôle Métropolitain entre les Agglomérations de Beauvais, Creil et Compiègne et l’ensemble des centres de recherche du territoire. Ce projet s’appuie sur des compétences locales fortes présentes au sein d’UniLaSalle et de l’UTC mais également au sein des entreprises de nos territoires. Le méthaniseur sera implanté à Beauvais. À court terme, ce projet conforte le positionnement du PMO dans le domaine de la bio-économie en permettant la réalisation d’un projet pionnier sur la bio-raffinerie algale et la production de bio-énergie. Ce projet devrait permettre d’élaborer un procédé industriel susceptible de produire du gaz injectable dans le réseau traditionnel avec un bilan énergétique positif. À plus long terme, la culture des algues ouvre une possibilité d’obtention et de valorisation de « Molécules à Moyenne et Haute Valeur Ajoutée » (MMHVA).

Le projet pourrait déboucher sur de nouvelles applications industrielles intéressant les secteurs de l’agro-alimentaire, de la cosmétique, de la pharmaceutique, et de la chimie verte. L’objectif est aussi de générer un nouveau complément de revenu pour le monde agricole. Les résultats de ce projet contribueront à la réflexion sur le remplacement des carburants d’origine fossile des transports publics par des bio-carburants. Ces débouchées concernent nos 3 territoires.

Plan de financement : le coût du projet est évalué à 1 440 000€ TTC, couvert à 50% par GRT Gaz.

  • La région est appelée à financer le projet à hauteur de 360 000€, et elle souhaite voir intervenir les Agglomérations du Pôle Métropolitain à même hauteur.
  • La répartition entre les trois agglomérations est la suivante : Beauvaisis 300 000€, ACSO 30 000€, ARC 30 000€.