Démarches en ligne

Jacques Tardi, un des plus grands auteurs contemporains de bande dessinée.
Avant d’être un camp d’internés civils, la caserne de Royallieu a été, dès juin 1940, transformée en camp pour prisonniers militaires sous la dénomination « Frontstalag 170 KN 654 ». Des centaines de milliers d’hommes ont été détenus dans des camps provisoires comme celui-ci avant d’être transférés en Allemagne pour travailler dans des Arbeitskommandos. Le père de Jacques Tardi, sous-officier de l’armée française, était l'un d'eux : Stalag IIB nous raconte sa guerre et sa captivité.

Autour de l'exposition

Une rencontre, suivie d’une séance de dédicaces, sera organisée avec l’auteur, accompagné de Fabien Théofilakis, historien, maître de conférences à l’université de Paris I et spécialiste des captivités de guerre au XXe siècle.

  • Samedi 21 septembre à 15h30

Date(s) pour cet événement

Du 17 septembre 2019 au 17 novembre 2019
  • Mémorial de l’Internement et de la Déportation
    2 bis Avenue des Martyrs de la Liberté
    60200 Compiègne
    France