Démarches en ligne

Une dynamique autour des Jeux Olympiques

L'ARC et Compiègne sont labellisées Terre de Jeux 2024. Ce label est décerné par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 (COJO), il récompense chaque territoire engagé dans une démarche globale autour des Jeux.

L'ARC et Compiègne vont proposer que leurs installations sportives deviennent des centres de préparation des Jeux Olympiques de Paris pour des équipes étrangères. Parmi les disciplines potentielles : le tir à l'arc, l’athlétisme, le rugby à 7, le BMX, la boxe, l’équitation, la nage en eau libre, le tir longue distance, le kayak et l’escalade.

Des engagements concrets

Labellisée le 20 novembre 2019, l'ARC et la ville de Compiègne s'appuient sur des engagements concrets :

  • L’organisation d’événements autour des Jeux Olympiques, notamment en participant à la Journée Olympique 2019, puis en organisant chaque année (au cours de l’olympiade 2020-2024) la semaine olympique et paralympique dans les établissements scolaires du territoire. La première semaine olympique se tiendra du 3 au 8 février 2020.
  • La valorisation des bienfaits du sport en matière d’éducation, de santé et d’inclusion.
  • L’accompagnement des athlètes locaux.
  • L’investissement dans les infrastructures en devenant Centre de Préparation aux Jeux (CPJ) pour accueillir les délégations étrangères (en rénovant ou en construisant des équipements sportifs de proximité).

Des équipements à Compiègne et dans l'ARC

Compiègne

  • L'archerie : travaux d’agrandissement pour passer de 600 m2 à 1 000 m2 en 2020, pour le tir à l'arc.
  • La salle d’armes : au manège de l’Ecole d’état-major, remplacement des sols et intégration des pistes d’armes en 2020, pour l'escrime.
  • Le stade Équestre du Grand Parc : construction de 32 boxes supplémentaires en 2020 2021, pour l'équitation et le pentathlon.
  • Le parc de basket de Royallieu : transformation du plateau en 2021, pour le basket.
  • La salle de boxe Jacques Vasset : construite en 2019 sur 500 m2, pour la boxe anglaise.
  • Le terrain de rugby Jouve Senez : rénovation complète et extension sur 25 000 m2 en 2010, pour le rugby à 7.
  • Le stade Paul Petitpoisson, pour l'athlétisme.

Agglomération de la Région de Compiègne

  • Le stand de tir, à Margny-lès-Compiègne, pour le tir au pistolet longue distance.
  • Projet BMX, dans l'agglomération.
  • Projet de stade nautique, à Choisy-au-Bac, pour le triathlon.
  • Le stade de Choisy-au-Bac, pour le football.
  • La salle de sports, à Saintines, pour le tennis de table.

Un village olympique et paralympique

L'agglomération et la ville de Compiègne élaborent par ailleurs un programme d'animations communautaires autour d'un village olympique et paralympique qui s'installera chaque année en juin jusqu'en 2024. Le premier village devrait s'installer à Compiègne en juin 2020.